Avertir le modérateur

La problématique taïwanaise de l’investissement en Chine

Chine, Taiwan, République de Chine, investissement, politique, commerceTAIPEI- TAIWAN: La plupart des investisseurs en Chine ont perdu de l’argent en 2012, selon The United Daily News de Taïwan rapportant les propos de Tsai De-sheng, le Directeur du Bureau de la sécurité nationale de Taïwan. Selon lui 30% des investisseurs de son pays ont fait faillite, et près de 30% ont connu de grosses difficultés. Tsai a annoncé ces chiffres lors d’une séance de l’Assemblée législative de la diplomatie taïwanaise et lors des réunions du Comité national de défense.

Le Daily News a également indiqué que la Chine souhaiterait agrandir son influence politique à Taïwan. Il a indiqué que, selon le Bureau de la sécurité nationale, la Chine n’est pas satisfaite de ne connaître qu’un échange économique avec le pays, sans partager d’échange politique. La Chine souhaiterait négocier des changements politiques avec Taïwan, qu’elle considère très officiellement comme une province renégate. Taïwan de son côté, se considère comme une nation souveraine.

Selon le United Daily News Chiu Yi-ying, parlementaire représentant le Parti progressiste démocratique aurait questionné Tsai sur le silence de la part du gouvernement taïwanais à propos des risques que représentent le commerce avec la Chine. Elle a déclaré que l’administration Ma Ying-jiu et le Conseil des affaires continentales promouvaient l’investissement en Chine, sans réellement savoir pourquoi: «Est-ce que tout doit revenir à la Chine continentale?»

Le journal rapporte que Chiu affirme que le gouvernement devrait parler des risques qu’il y a à investir en Chine, au lieu d’évoquer uniquement les avantages, en déclarant: «Nos hommes d’affaires sont confrontés à la faillite et leur sécurité, en personne, est menacée. Nous sommes incapables de les protéger».

Elle a également soulevé un problème plus important que celui de cette économie à risques. La Chine se procure de plus en plus de missiles, et ce pour les utiliser potentiellement contre Taïwan. Selon le Daily News, leur nombre est passé de 1400 à 1600.

Tsai a répondu que le taux d’accumulation de missiles a ralenti, mais selon Chiu, un ralentissement de la hausse n’est nullement synonyme de sécurité. Elle a appelé le Bureau de la sécurité nationale à rendre public les détails sur les missiles de la Chine ciblant Taïwan.

Selon le journal, PK Chiang, le président sortant de la Straits Exchange Foundation, a rappelé que la vie des entrepreneurs taïwanais en Chine reposait sur leur manière de savoir gérer les relations humaines. Les hommes d’affaires taïwanais ont besoin de se familiariser avec les lois locales et l’environnement d’investissement. Ils doivent rester prudent afin de ne pas être exploités.

Tsai a déclaré qu’il était bien connu que l’investissement en Chine représente à la fois un risque et une opportunité, mais que récemment, à l’évidence, les risques se sont accrus.

Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/12/10/9/n3507233.htm

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu