Avertir le modérateur

USA: la Chambre vote contre la "persécution" chinoise de Falungong

La Chambre des représentants américaine a adopté mardi 16 mars 2010 une résolution contre la "persécution" par les autorités chinoises des pratiquants de Falungong, un mouvement spirituel chinois d'inspirations bouddhiste et taoïste.

Les élus ont adopté la résolution par 412 voix contre une.

Le texte de la résolution, déposé par la représentante républicaine Ileana Ros-Lehtinen, "reconnaît la persécution continuelle des pratiquants de Falungong au 10e anniversaire de la campagne du parti communiste chinois visant à supprimer le mouvement Falungong".

Il exprime la "sympathie" de la Chambre des représentants pour le mouvement et appelle le gouvernement de la république populaire de Chine à "cesser immédiatement sa campagne visant à persécuter, intimider, emprisonner et torturer les pratiquants" du mouvement.

Les élus appellent à la libération "immédiate" des personnes détenues en raison de leur appartenance à Falungong.

Ils appellent également Pékin à "cesser tout harcèlement et intimidation de pratiquants de Falungong" à l'intérieur des frontières des Etats-Unis, et demandent à la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, de s'assurer que les personnels des ambassades étrangères aux Etats-Unis ne soient pas engagés dans des activités d'entrave aux droits de citoyens américains ou de résidents, si ceux-ci sont membres du mouvement.

Dans son dernier rapport annuel sur les droits de l'homme, publié la semaine dernière, le département d'Etat a souligné que la Chine continuait d'oppresser Falungong.

La Chine a interdit le mouvement en 1999 après un rassemblement silencieux à Pékin. Les autorités chinoises ont depuis qualifié le mouvement de "culte du mal".

Le rapport du département d'Etat cite des sources selon lesquelles environ 3.000 pratiquants ont été torturés à mort depuis 1999.

Selon le document, qui cite des observateurs étrangers, près de la moitié des 250.000 prisonniers des camps de travail de Chine sont liés à Falungong.

"Même les pratiquants qui n'avaient pas protesté ou manifesté publiquement leur croyances auraient été forcés de participer à des cours anti-Falungong ou bien ont été envoyés directement dans des camps de rééducation par le travail", précise le rapport.

Tiré de Le Monde: http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-41958850@7-60,0.html

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu