Avertir le modérateur

Les pratiquants de Falun Gong gagnent le droit de manifester devant l''ambassade de Chine à Paris

Le 18 juillet 2009, le Tribunal administratif de Paris a émis une ordonnance abrogeant le refus de la Préfecture de Police à l'Association Falun Dafa France de manifester devant l'Ambassade de Chine le 20 juillet. L'ordonnance a été envoyée au Ministère de l'intérieur.

Depuis que la persécution du Falun Gong a commencé le 20 juillet 1999, c'est la toute première fois que l'association est autorisée à se rassembler juste en face de l'ambassade de Chine. L'avocat des pratiquants, Me Gabard, a été satisfait de l'ordonnance et dit que cela permettrait aux pratiquants de tenir un rassemblement devant l'ambassade comme prévu le 20 juillet.

Me Gabard a dit que l'Ambassade chinois a un rôle symbolique très important pour les pratiquants et que ne pas autoriser les manifestations devant l'ambassade revenait à une interdiction bafouant les droits des pratiquants à manifester.

Depuis que la persécution a commencé en 1999, utilisant toutes sortes de justifications, telle que des forces de police insuffisantes, la Préfecture de Paris n'a jamais autorisé aucun groupe à se rassembler devant l'Ambassade chinoise. Ces dix dernières années, les pratiquants ont demandé à répétition l'autorisation de manifester pacifiquement devant l'ambassade et ils ont toujours été envoyés à des endroits éloignés. Lorsque de haut fonctionnaires communistes visitent Paris, les pratiquants se sont vus assigner des endroits pour manifester encore plus éloignés. L'Association Falun Dafa France a récemment intenté une action en justice contre la préfecture de police concernant cette situation.

Le Tribunal administratif reconnaissait dans l'ordonnance, que les rassemblements des pratiquants de Falun Gong n'avaient jamais affecté l'ordre public, et qu'un rassemblement le 20 juillet devant l'ambassade chinois était d'une haute signification symbolique. Le tribunal a délibéré que l'interdiction faite par la préfecture de police avait sérieusement violé le droit des citoyens à se rassembler et la liberté d'expression, et que par conséquent l'interdiction devait être levée. Outre garantir à l'association le droit de manifester devant l'ambassade, le tribunal a également ordonné à la Préfecture de police de verser 1000 euros à l'Association Falun Dafa représentant les frais de justice.

Hanlong Tang, président de l'Association Falun Dafa en France, a dit que l'ordonnance soutenait la justice et que l'association était très satisfaite du résultat.

Tiré de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/200907/46590.html

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu