Avertir le modérateur

Aujourd'hui en Chine

prelevement_organes_chine.jpgLE TRAFIC D’ORGANES CONTINUE EN CHINE
Contrairement aux annonces officielles, les ventes d’organes continuent en Chine. Le vice-ministre de la Santé, Huang Jiefu, a ainsi été contraint de reconnaître lors de la 4e conférence nationale sur les transplantations, que 3 hôpitaux de Shanghai vendent illégalement des organes à l’étranger. Avec 1,5 million de demandeurs chaque année contre 10.000 organes disponibles, la Chine est en pénurie, malgré le recours quasi-systématique aux prélèvements sur des condamnés à mort.


BLOCAGE DEPUIS 6 MOIS D’UN SITE INTERNET ANTI-CORRUPTION
Depuis le mois de mai 2008, le bureau de l’information de la province de Hubei a interdit le site internet «réseau de surveillance chinois». Le responsable du site, Wang Jin-Xiang, a sans succès fait appel plusieurs fois au président Hu Jintao, insistant sur le fait qu’aucune base légale ne justifie la fermeture du site: «Notre réseau a gagné la faveur du peuple. Les gens ont le droit de parler. Le phénomène de corruption et le non-respect de la loi par des personnes ayant autorité doivent être exposés, et notre réseau est une plateforme encourageant à la liberté d’expression. Nous avons demandé à l’administration de la province du Hubei une justifi cation légale, ce qu’elle a refusé de faire.»

Nouvelles des correspondants de la radio Son de l’Espoir

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu